C’est la rentrée avec Doisneau !

Cela ne vous aura pas échappé, c’est la rentrée ! C’est aussi la rentrée sur le blog avec le photographe français Monsieur Doisneau.

 

 

Qui est Robert Doisneau

Petite présentation de cet illustre photographe français, un des plus populaires de l’après-guerre et chef de file du courant de la photographie humaniste (1930-1960) qui a pour centre d’intérêt l’être humain dans sa vie quotidienne et pour terrain de jeu Paris et sa banlieue.

Robert Doisneau (1912-1994) vient de la petite-bourgeoisie parisienne. A ses quinze ans, il apprend d’abord le métier de lithographe (technique d’impression à partir d’une pierre calcaire) avant d’être embaucher par le constructeur automobile Renault en 1934 pour qui, il sera le photographe industriel. Cinq ans plus tard Doisneau se fait renvoyer pour cause de retards répétés ! Dès lors le photographe prend son envole et devient indépendant.

La Seconde Guerre Mondiale éclate et ralentit grandement ses projets. C’est durant les années de l’après-guerre que son art se révèle. Il aime à se balader « là où il n’y a rien à voir » capturant ci et là des petits moments de bonheur.

Pour en savoir plus faites un petit tour sur son site officiel !

 

Mon top 10 !

Robert Doisneau, La Libellule, École de la rue de Verneuil, Paris, mai 1956
Robert Doisneau, La Libellule, École de la rue de Verneuil, Paris, mai 1956

 

Robert Doisneau, L'irréparable gachis, Les Ecoliers.
Robert Doisneau, L’irréparable gâchis.

 

Robert Doisneau, Ecoliers Dans Une Salle De Classe, Paris, 1956 (Ecoliers dans une salle de classe durant une interrogation)
Robert Doisneau, L’Information scolaire, Paris, 1956
(Écoliers dans une salle de classe durant une interrogation)

 

Robert Doisneau, Le calcul mental, 1956
Robert Doisneau, Le calcul mental, 1956

 

Robert Doisneau, La pendule, 1956.
Robert Doisneau, La pendule, 1956.

 

Robert Doisneau, La dent, 1956
Robert Doisneau, La dent, 1956

 

Robert Doisneau, Le pigeon indiscret, 1964
Robert Doisneau, Le pigeon indiscret, 1964

 

Robert Doisneau, Le chiffon de l'ardoise.
Robert Doisneau, Le chiffon de l’ardoise.

 

Robert Doineau, Une salle de classe, 1957
Robert Doineau, Une salle de classe, 1957

 

 

Bonne rentrée à toutes et à tous !!

 

 

Sources :
Robert Doisneau Officiel / Wikipedia / Gamma Rapho Keystone / En noir et blanc / Polka magazine /

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 réflexions sur “C’est la rentrée avec Doisneau !

    1. Doisneau avait un talent et un oeil exceptionnel !!
      Je n’arrive pas vraiment à choisir la photographie que je préfère, elles ont toutes quelque chose.
      Cela dit, je trouve la maîtresse de « La libellule » vraiment gracieuse 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s