Joyeux Noël et bonne année !

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas, c’est la course aux cadeaux et au sapin pour ceux qui fêtent Noël, les préparatifs du Nouvel An vont rapidement prendre la relève… mais avez-vous pensé à vos cartes de vœux ? Moi oui ! Cette année, j’en profite pour vous parler de la plus ancienne carte de vœux.

 

La petite histoire :

1843. Cela fait trois ans que le timbre-poste a été mis en circulation en Grande-Bretagne, facilitant les échanges et les correspondances. En période des fêtes de Décembre, il faut écrire encore plus ; souhaiter joyeux Noël et une bonne année à sa famille, à ses amis, bref à ses proches… Cela en fait un paquet de lettres à écrire… Cela prend du temps. Un temps que le Directeur du Victoria and Albert Museum, Henry Cole (1808-1882), met au service d’une invention qui va révolutionner nos vœux !

 

La première carte de Noël (version noir et blanc), Henry Cole, 1843
La première carte de Noël (version noir et blanc), Henry Cole, 1843

 

Cet entrepreneur et écrivain a de la suite dans ses idées ! S’associant au peintre John Callcott Horsley (1817-1903), il lui commande une lithographie représentant trois générations rassemblées pour fêter les fêtes de fin d’année avec un texte « A merry Chritmas and a happy new year to you » (« Un joyeux Noël et une bonne année pour toi » en VF). L’expéditeur n’a plus qu’à ajouter le nom de son destinataire et à signer la carte.

Henry Cole en fait faire 1000 copies, certaines en noir et blanc pour 5 pences, et d’autres peintes à la main pour 6 pences. Dès lors, la lithographie propulse et popularise les cartes de vœux, avec l’imprimerie, elles connaissent leur âge d’or… jusqu’à l’arrivée d’internet, des téléphones portables et autres smartphones… L’ère du numérique rendant les échanges toujours plus rapides et même instantanés.

Et vous ? Envoyez-vous des cartes de vœux ? Sachez que vous pouvez envoyer vos cartes de vœux en Décembre et pendant tout Janvier encore !

 

La première carte de Noël (version colorisée), Henry Cole, 1843
La première carte de Noël (version colorisée), Henry Cole, 1843

 

Bonnes fêtes de fin d’année !

 

Source :
Henry Cole / La boîte verte / Les origines de la carte de vœux /

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. aikokaton dit :

    Haaaaaa génial !! J’ignorais tout ça !!!

    1. Stefaniebst dit :

      Oui c’est une chouette trouvaille !! Cela m’a donné envie de faire les miennes cette année ! J’espère tenir les délais !!

  2. Il est dommage que les cartes de voeux aient perdu de leur attrait, c’etait joli de les voir affichée près du sapin de Noël … lorsque tout cela signifiait encore quelque chose …

    1. Stefaniebst dit :

      C’est peut-être à nous de leur rendre leurs lettres de noblesse ? J’avoue que cela manque en cette période d’année, avec tout ce numérique et cette sur-communication avec les réseaux, ça manque d’authenticité… Ecrire un sms ou sur FB c’est tellement plus rapide.

      1. sur-communication sur les reseaux en cette periode, sur-CONsommation aussi
        Mais c’est la fête en elle même qui ne signifie absolument plus rien
        Tout n’est devenu que consommation en cette periode, toutes les fêtes appellent à acheter et à consommer alors que … c’est pas ca ……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s